La membrane plasmique

Membranes plasmiques de deux cellules adjacentes (MET)

Pores membranaires (MET)

 

 

 

 

 

 

La membrane des cellules eucaryotes est formée d’une double couche de phospholipides insérant des protéines assurant différentes fonctions (échanges transmembranaires, reconnaissance, communication intercellulaire, adhérence et jonctions cellulaires).

8-fig-3

Schéma de la structure moléculaire de la membrane plasmique

Les virus

9-fig-1

Exemples de structure de Virus. Tous possèdent une capside.

 

Les Virus sont incapables de se reproduire seuls et ne possèdent aucune enzyme leur permettant de produire de l’énergie.

Bibliographie

Richard et al., Biologie 4è éd., Dunod 2017

La cellule des Archées

Les Archées constituent un groupe d’organismes procaryotes mis en évidence par la phylogénie de leur ARN ribosomique 16S.

Elles présentent une morphologie extrêmement variable, et leur taille varie de 0,1 à 15 µm.

Leur membrane contient des acides gras liés au squelette de glycérol par des liaisons éther et non ester. Elles sont entourées d’une paroi rigide et résistante.

La cellule bactérienne

6-pseudomonas

Pseudomonas (M.O.)

6-staphylococcus

Staphylococcus (M.O.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La morphologie des Bactéries est très variable et adaptée à leur niche écologique.

Leur paroi est une structure de protection rigide et résistante, qui leur donne leur forme.

 

 

 

 

La cellule végétale

cellule végétale

Schéma théorique de la structure d’une cellule végétale (Embryophyte)

Elodée

Parenchyme chlorophyllien d’Élodée montrant des chloroplastes en périphérie et une grande vacuole centrale.